Vertuoze accompagne les professionnels du bâtiment de Lille Métropole pour l’intégration des questions énergétiques et environnementales dans
leurs activités.

Labels, marques et certifications des bâtiments

Il est difficile de comparer les labels de performance énergétique entre eux en raison des différences existantes en termes de surfaces de références, des postes de consommations énergétiques pris en compte, des énergies considérées (utile- finale -primaire), des exigences en termes d’étanchéité à l’air etc.

Toutefois, la diversité des labels, des marques et des certifications mérite une clarification.

Tableau comparatif BBC-Effinergie / Minergie / Passifhaus 

minergie
passivhausUne fois les principes de conception bioclimatique mis en œuvre (compacité, orientation, inertie thermique et agencement des pièces), voici quelques principes et solutions techniques permettant d’atteindre les performances énergétiques du BBC/RT 2012 et du label Passivhaus.

Principes solutions techniques*Pour obtenir la valeur U de la paroi à partir de la résistance thermique - U = 1/R

Pour une paroi avec une résistance thermique de 5m²/W.K, le Coefficient de transmission thermique U de la paroi est de 0,20 W/m².K

** Les épaisseurs d’isolants préconisées correspondent à une valeur moyenne de conductivité thermique (λ) de 0,04 W/m².K. Ces valeurs sont donc à moduler selon les isolants utilisés. 

Perspectives

Le label de performance énergétique BBC Effinergie de 2007 étant devenu la base réglementaire avec  l’entrée en vigueur progressive de la RT 2012,  un nouveau label a été créé pour valoriser les opérations allant encore plus loin : le label « Effinergie + ». 

Les principales exigences de ce nouveau label sont les suivantes :

Besoin bioclimatique de l’enveloppe

  • Bbio < 0,8 x Bbio max moyen x (Mbgéo + M balt + Mbsurf)

Consommation d’énergie primaire pour les 5 usages conventionnels

  • Cep < 45 x Mctype x (Mbgéo + M balt + Mbsurf + McGES) pour les logement jusqu’au 01/01/14
  • Cep < 40 x Mctype x (Mbgéo + M balt + Mbsurf + McGES)pour les logement après 01/01/14
  • Cep < 40 x Mctypelabel x (Mbgéo + M balt + Mbsurf + McGES) pour les bâtiments non résidentiels

Étanchéité à l’air (mesure de la perméabilité à l’air du bâti réalisée par un opérateur autorisé par le Ministère en charge de la Construction)

  • ≤ 0,4m3/h/m2 de parois déperditives en maison individuelle  (Q4Pa_surf)
  • ≤0,8 m3/h/m2 de parois déperditives en immeuble collectif d’habitation si la mesure est réalisée par échantillonnage. Sinon, l’objectif est 1 m3/h/m2 de parois déperditives. (Q4Pa_surf)
  • ≤ 1,2 m3/h/m2 de parois déperditives pour les bâtiments à usage autre que d’habitation d’une surface inférieure à 3000 m2 (Q4Pa_surf)
  • Attention : tous les corps d'Etat concernés par la perméabilité à l'air qui interviennent sur un chantier de maison individuelle doivent désormais justifier d’une formation pratique  sur l’'étanchéité à l'air

L’association Effinergie a également lancé une expérimentation pilote « Effinergie + vers l'énergie positive » pour définir le cadre  futur des bâtiments à énergie positive ( engagement politique pour les constructions neuves en 2020)

Pour en savoir plus sur les points clés d’un bâtiment performant : conception bioclimatique, isolation de l’enveloppe, équipements de chauffage, d’ECS et de ventilation